Spin

SPIN in English

Résumé

L’Éditeur SPIN est un outil de création collaborative distribuée en temps réel et de mondes virtuels partagés. Il propose une interface graphique simple qui permet d’importer des éléments (images, clips vidéo, objets 3D, sons) et de leur donner des propriétés (coordonnées spatiales, taille, orientation, amplitude, etc.) pour la construction des scènes animées en temps réel. La plateforme SPIN (Spatial Interaction Framework) est une suite d’outils et d’applications pour la gestion des flux de contrôle dans les environnements virtuels et les systèmes de visualisation 3D. Elle permet : la création d’environnements immersifs/réalité virtuelle ; la création 3D collaborative ; la téléprésence ; la visualisation ; la performance distribuée ; la création de jeux en-ligne et de méta-mondes (Metaverse). La plateforme SPIN et l’éditeur SPIN sont des logiciels libres développés à partir des protocoles OSG (OpenSceneGraph) et OSC (OpenSoundControl) ; ils offrent une alternative simple aux outils plus complexes de modélisation 3D.

L’éditeur SPIN, construit avec la boîte-à-outils wxWidgets, est multiplateforme. Il comprend : la détection automatique et l’arrimage (handshake) avec les serveurs SPIN d’un réseau local; la génération dynamique de l’interface graphique avec C++ introspection (sensible aux changements d’états de SPIN); la collaboration en temps de réel de plusieurs clients sur une même scène 3D.

Historique

La plateforme SPIN (SPIN Framework) est à l’origine des travaux réalisés sur les logiciels libre AudioScape, lightTWIST réalisés à la SAT par Mike Wozniewski et Zack Settel dans le cadre des projets Territoires Ouverts (2003 à 2007) et Propulse[ART] (2007-2009). Le projet d’un éditeur simplifié est né de la nécessité de répondre à la demande des créateurs de la SAT et d’élargir la base des utilisateurs de la plateforme SPIN.

Innovation

Contrairement au processus habituel, SPIN permet la manipulation d’éléments 3D en-ligne et en temps réel. Ceci permet le prototypage rapide collaboratif et l’interaction dans un monde virtuel partagé. La couche de communication réseau utilise OpenSoundControl (OSC) pour permettre l’utilisation des systèmes de contrôle de flux existants (Pure Data, Max/MSP, Processing, etc). En permettant la manipulation spatiale d’évènements génériques à partir de plusieurs déclencheurs (mouvement, intersections, occlusion, collision, etc.), SPIN favorise l’exploration d’une variété de paradigmes d’interaction : édition collaborative où plusieurs usagers manipulent une scène simultanément; usage de principes d’exclusions mutuelles et conditions variables pour le renforcement des règles de préséance et la résolution de conflits.

Résultats

Les premiers prototypes de l’éditeur SPIN ont été réalisés en Pure Data et à l’aide de wxWidgets. Une nouvelle version de l’éditeur en HTML5 est en cours de réalisation ; elle permettra de déployer certaines fonctionnalités de SPIN sur une infrastructure portable en s’appuyant sur la capacité multiplateforme des navigateurs. Globalement, l’éditeur SPIN permet d’élargir la base des créateurs et des utilisateurs de mondes virtuels partagés en temps réel et d’exploiter le potentiel des dispositifs immersifs et réseau de la SAT.

Chercheur

Mike Wozniewski

spin-banners-immersive.png (178,82 ko) Andrew Kozloski, 2012-07-28 12:34